Lorsque l’on pense à l’horlogerie, il nous vient tout de suite le nom de la Suisse. Cependant l’horlogerie française, qui à connue ses heures de gloire par le passé, rassemble toujours à l’heure actuelle plusieurs marques. Parmi elles, de grandes maisons de luxe qu’on ne présente plus telles Cartier, Dior ou Hermès. Mais ce n’est pas tout, on note également des montres militaires représentées par Bell & Ross ou ZRC. Viennent ensuite des petites structures telles que Michel Herbelin ou Franck Dubarry sans compter LA manufacture totalement française: Peguignet. Voici donc la présentation d’une sélection de ces marques ainsi que de leur modèle du moment.

L’histoire de France avec Franck Dubarry

Franck Dubarry Crazy Colors
La Franck Dubarry Crazy Colors

Franck Dubarry à officiellement lancé la marque par sa présence à Baslworld 2016. Ses montres “swiss made” se caractérisent par un esprit décalé comme l’illustre ses campagnes et s’inspirent de l’Histoire de France. Comme toutes les marques, Franck Dubarry est imprégné par l’Histoire mais l’utilise avec une vision multiculturelle et créative. Une des collections que l’on peut apprécier est la Crazy Color Collection caractérisée par des montres aux couleurs affirmées et aux détails réfléchies.

L’esprit yachting de Michel Herbelin

Michel Herbelin Newport Yacht Club chrono automatique
La Newport Yacht Club chrono automatique de Michel herbelin

La marque a vue le jour en 1947 à Charquempont (Franche-Comté). Cette entreprise qui tient à son esprit familiale est dirigée par sa troisième génération. Les modèles sont équipés par des mouvements suisses et fabriqués en France, juste de l’autre côté de la frontière. Les pièces s’inspirent du monde marin dont la star est la Newport, montre dont la première née date de 1988. Elle a d’ailleurs été repensé cette année avec la Newport Yacht Club, déclinée en plusieurs modèles.

Le luxe raffiné de Hermès

hermes silm
La Slim de Hermès

C’est depuis 1978 que Hermès confectionne ses propres garde-temps. La marque, déjà réputée pour la qualité de son cuir, le met en valeur dans ses bracelets de montre. En 2015, elle devient connectée avec la Apple watch Hermès. La slim qui avait connu un grand succès à Baselworld 2015 est revenue pour l’édition 2016. Simple, épurée et structurée, cette montre a été saluée pour son design. Elle est le fruit d’une collaboration entre Philippe Delhotal, le directeur de la création et le studio Philippe Apeloig qui a notamment crée la typographie que l’on retrouve sur les cadrans.

L’alliance entre joaillerie et horlogerie avec Cartier

Cartier Drive
La Drive de Cartier

La maison joaillière née en 1847 s’est également spécialisée en horlogerie au début du XXe siècle. Nombre de ses montres sont devenues mythiques telles que la Tank ou la Tortue. Cette année nous a été présentée la Drive. Une nouvelle collection masculine dont le succès depuis le SIHH 2016 ne se dément pas. Elle possède plusieurs signatures esthétiques telles que le boitier en forme de coussin ainsi que les chiffres romains au cadran.

Dior, la marque parisienne

Dior Chiffre Rouge
La Chiffre Rouge de Dior

Lancé au lendemain de la seconde guerre mondiale, en octobre 1946, la maison de couture de l’avenue Montaigne se lance dans les montres en 1975. Mais il faut attendre 2004 pour que la marque lance la première montre pour homme. C’est la naissance de la fameuse Chiffre rouge ! La montre iconique de la marque joue avec le rouge apparaissant sur le cadran ou le poussoir mais aussi sur le fond de boitier. Elle joue également avec l’asymétrie du boitier.

Braver les conditions extrêmes avec Bell & Ross

BellRoss BRX1RS16 tourbillon
La BRX1RS16 tourbillon de Bell & Ross

Créée en 1992, Bell & Ross possède son siège à Paris. Ceci dit, ses montres sont conçues à La Chaux-de-fonds. Spécialisée dans les montres professionnelles confrontées à des conditions extrêmes, elle s’adresse en premier lieu aux plongeurs, aux corps armées et à la sécurité. Au début du mois la marque fêtait son partenariat avec Renault en éditant la BR-X1 RS16 Tourbillon.

L’aventure familiale de ZRC

ZRC black phantomLa Grand Fond 300 apparait au début des années 1960. Montre star de la marque, elle est mise à l’honneur cette année avec la collection Phantom, Sport chic et la GF300 Or.

Edmond Zuccolo et Joseph Rochet créait “Zuccolo Rochet & Cie” en 1904 à Genèves avant de s’installer à Annecy. Le spécialiste du métal se lance en 1960 dans la montre afin de créer un instrument de plongée pour la Marine Nationale. C’est ainsi que naît la montre à la couronne placée à 6h et au boîtier totalement monobloc. Aujourd’hui, c’est la quatrième génération de la famille qui est à la tête de l’entreprise.

L’unique manufacture française: Pequignet

Pequignet Calibre Royal
La Calibre Royal de Pequignet

Fondée en 1973 à Morteau (Jura), la marque connait un nouvel essor depuis 2012. Les montres sortant de la manufacture sont totalement françaises car elles y sont conçues, contrôlées et assemblées. Les deux collections les plus connues sont la Moorea et la Manufacture. Cette dernière possède un mouvement conçu par la maison elle-même.

Cette année à Baselworld, la marque à présenté la nouvelle rue Royale Pequignet. En plus de calendrier à grande date, de la phase et de l’indication de la réserve de marche, sont ajouté l’UTC 24 heures (GMT) et l’indicateur jour/nuit. Cinq complications donc pour la Calibre Royal possédant une réserve de marche de 88 heures (soit environ 4 jours).

Aude Moutoussamy

AUCUN COMMENTAIRE