Le monde de la haute horlogerie suisse est un monde concurrentiel où il est difficile de se faire une place au soleil, en particulier dans le cas des modèles sportifs. Mais Girard-Perregaux entend bien faire face aux deux poids lourds du secteur des sportives haut de gamme, la Royal Oak de Audemars Piguet et la Nautilus de Patek. Pour cela la marque crée une véritable collection à partir de son modèle Laureato, en proposant plusieurs nouvelles tailles.

L’iconique Laureato disponible en plusieurs tailles

La manufacture de la Chaux-de-Fonds avait réintroduit ce grand classique l’année dernière à l’occasion de ses 225 ans. Elle proposait le grand retour de cette icône des années 70 en deux séries logiquement limitées à 225 exemplaires mais une seule taille, de 41 mm. Pour démarrer cette année 2017, Gérard-Perregaux lève le voile sur une collection complète pour le plus grand plaisir des fans et pour « donner à la Laureato sa juste place » selon ses propres dires.

laureato cadran blanc et bracelet acier
La Laureto en 38 mm

La gamme Laureato s’élargit et est désormais disponible en 4 diamètres, 45 mm, 42 mm, 38 mm et 34 mm. On aime particulièrement la version en 38 mm qui s’avère plus attirante comparée à la version en 41 mm un peu grande pour ceux d’entre nous aux poignets moins massifs. A noter que son style relativement unisexe pourrait même convenir aux femmes si le coeur leur en dit. Voilà qui ouvre un éventail de possibilités pour les amateurs et peut-être une bonne alternative aux Nautilus et Royal Oak si la marque joue bien son jeu.

L’esthétique qui a fait sa réputation, le choix en plus

Coté esthétique le modèle ne change pas et garde les éléments classiques qui ont fait sa réputation. On retrouve donc la lunette octogonale, le cadran au style « clou de Paris », pas si loin de la Grande Tapisserie d’Audemars Piguet, les aiguilles bâton et le guichet date à 3 heures.

Les différentes versions embarquent des calibres maison à remontage automatique ou à quartz. Les combinaisons sont nombreuses et vous aurez l’embarras du choix avec des boîtiers disponibles en acier, en or, dans des combinaisons des deux ou avec du titane.

Disponibles chez Girard-Perregaux, comptez environ 9.100 euros pour un modèle 38 mm.

AUCUN COMMENTAIRE