Ah, que serait l’horlogerie sans ses grandes complications, son soucis du détail et son désir d’aller toujours plus loin pour parfaire ces mécanismes qui nous fascinent ? Pour autant, ce secteur empreint de mystères et de technicité peut parfois laisser perplexe les non initiés. Alors que vous soyez un novice qui s’interroge sur le fonctionnement d’une montre, perdu face au jargon technique, ou bien un amateur en quête d’une petite piqure de rappel, nous allons aborder en toute simplicité les grands mécanismes qui équipent ces montres qui nous font rêver. Aujourd’hui on décortique l’une des complications phares, la montre tourbillon.

Qu’est-ce qu’une montre tourbillon ?

Le tourbillon étant un complication populaire chez les horlogers et amateurs de montres, il y a de fortes chances que vous en ayez entendu parler ou vu un modèle qui en arborait un. La question à dû vous traverser l’esprit et vous vous êtes interrogé sur ce que signifie montre tourbillon. Aussi connu sous le nom de « cage tournante », le tourbillon est l’une des complications horlogères les plus complexes à réaliser, dont le but est d’améliorer la précision des montres mécaniques.

exemple-montre-tourbillon-ulysse-nardin
Exemple d’un tourbillon sur la Grand Deck Marine Tourbillon de Ulysse Nardin.

Pour la petite histoire, l’homme à qui l’on doit le tourbillon est Abraham-Louis Breguet, qui l’a inventé en 1801. Alors horloger pour la royauté française, il cherchait à combattre la gravité terrestre qui nuit à la régularité du balancier d’une montre. Pas de chance pour lui, la tâche s’est révélée si complexe qu’il est mort avant d’avoir pu l’achever. Mais il a pavé la voix les autres horlogeries qui ont fini par perfectionner ce mécanisme. Les plus curieux se demandent surement déjà, mais du coup comment fonctionne une montre tourbillon ?

Fonctionnement d’une montre tourbillon

Ce mouvement tire son nom de celui des astres, alors appelé tourbillon au 18ème siècle. A l’image d’une planète, le mécanisme fait tourner dans une cage un groupe de pièces, balancier, spiral et échappement, pour tenter de compenser les écarts de fonctionnement entrainés par la gravité terrestre.

Cette dernière influence en effet le bon fonctionnement d’une montre et perturbe la constance de ses mouvements mécaniques, l’isochronisme dans le jargon. La bonne marche d’une montre varie en fonction de sa position verticale, ce que le tourbillon cherche à corriger en forçant la cage à tourner pour adopter toutes les positions possibles. On se retrouve alors avec une moyenne de marche « d’équilibre ».

montre-squelette-avec-tourbillon-ulysse-nardin
Un tourbillon bien visible sur une montre squelette de Ulysse Nardin

Au delà de son aspect esthétique plaisant, vous l’aurez compris le maître mot du tourbillon est la précision. Enfin, en théorie car à l’heure actuelle il n’est plus vraiment utile et certains experts vont même jusqu’à en contester l’efficacité. Mais peu importe, il reste une impressionnante prouesse horlogère et un mécanisme qu’on ne se lasse pas de regarder.

AUCUN COMMENTAIRE